Tag Archives: mode

The Summer Jumpsuit

The Summer Jumpsuit

Le bleu de travail ou assimilé existe toujours : chez le garagiste, dans les Parcs Nationaux aux Etats-Unis, les prisons américaines… mais je digresse. Ce que je veux dire c’est que voir ce type de tenue dans les rues de Soho, surtout en plein été, c’est assez inhabituel.

Tout en rappelant subtilement l’origine de ce genre de tenue, Silja illustre à la perfection la façon de maîtriser ce look en ville. Alors oui, certes, une combi-pantalon est à des kilomètres des mini-shorts en jean et autres robes dos nu qui sont l’apanage des mois d’été, mais bon, deux petits arguments en sa faveur : 1. Ses qualités ventilatoires qui lui évitent de coller au corps 2. Sa capacité à dissimuler un bikini, que l’opportunité d’une baignade se présente que vous ayez juste envie de dézipper le haut de la combi pour vous rafraîchir.

Mais revenons à Silja qui nous rappelle gentiment qu’il y a plus d’une façon d’assurer niveau look l’été. On sophistique tout ça avec des bijoux en or délicats, des sandales un peu originales (à échanger contre des talons le soir) et des lunettes noires. Et on se la joue nonchalance totale avec un café à emporter et un petit sourire aux lèvres du genre : « Quoi, cette vieillerie ? »

Combipantalon, Frame Denim

A Walk in the Park

A Walk in the Park

Vous avez ce que j’aime particulièrement quand les journées se réchauffent un peu ? Enfin, à part tomber sur la robe estivale idéale pendant les soldes d’été… c’est la possibilité de trouver un endroit qui fasse office de ‘Central Perk’, même si des centaines de personnes y ont aussi élu domicile (insérer bruits de gens qui pestent à propos de ce que NY est devenu).

Depuis que j’ai trouvé ce type d’endroit, j’ai initié un rituel qui m’aide à lutter contre mes envies de sortir-de-la-ville-à-tout-prix. Tous les dimanches, je retrouve Brianna, en photo ci-dessus, dans une robe de saison propice à la verdure (le vert se marie particulièrement avec son abondante chevelure rousse) et deux amies anglaises, pleines de bonnes idées, dans notre café de quartier (quand notre emploi du temps et la météo s’y prêtent). Armée de notre boisson caféinée de prédilection, on se dirige vers cet adorable parc-jardin où on passe l’après-midi à s’imprégner du quotidien, à admirer l’assortiment de chiens (et étonnamment, de chats), tout en piquant des fou-rires.

Quelques heures plus tard, on se sépare, et parce que c’est une belle journée, je marche un peu, jusqu’à un autre petit endroit sympa dont NY a le secret. Et tandis que le soleil disparaît et que mon écran d’ordi diffuse une énième série Netflix, je me dis que j’ai passé une belle après-midi, découvert un endroit qui est un peu le mien (pour peu que je fasse l’impasse sur ces centaines de personnes).

En tout cas, j’espère que l’été vous permettra de découvrir votre propre jardin secret, pelouse, café du coin, et une jolie robe pour aller avec… quelle que soit votre ville d’adoption.

Robe, The Frankie Shop ; Sac, Gucci ; Lunettes, Coach

Say It Loud

Say It Loud

La sobriété, c’est agréable, facile. Mais après un long passage par la case monochrome, j’ai envie d’être un peu plus aventureuse. Il y a certains jours où j’aimerais que l’on m’entende, ou plutôt que l’on me remarque un peu plus que d’habitude. Je suis une femme, regardez-moi m’exprimer !

Highs and Lows

Highs and Lows

Hauteur vertigineuse ou talons raisonnables ?

Moi, je sais où je me situe, mais si vous aviez à choisir, vous, vous diriez que vos talons de prédilection sont plutôt du genre mini ou maxi ?

Escarpins, Manolo Blahnik ; Pantalon noir, Vince ; Jupe vichy, Topshop

Plaid Patterns

Plaid Patterns

On a l’impression que les carreaux, le plaid, le pied-de-poule, – bref la tendance au tartan sous toutes ses formes – se sont infiltrés dans l’inconscient collectif de la faune des fashion weeks. La semaine dernière, je me suis retrouvée prise dans une meute de femmes qui en arboraient toutes une variation… et je n’étais pas la dernière ! Si parfois l’idée d’être un mouton de Panurge peut paraître décourageante, dans la mode, ça a un côté camaraderie.

Small Talk

Chaînes, rivets, patchs… mais version XXS ! Arborer un sac de taille significativement réduite qui garde de la personnalité était un thème récurrent parmi la faune de la fashion week.

C’est sûr, ce sac qui ne servira jamais de fourre-tout est plus léger, facile à transporter, et vous ne vous retrouverez pas à trimballer toute la journée babioles, pansements, romans, fruits secs, innombrables tubes de lipstick (je sais de quoi je parle !). Pourtant, ces micro-sacs peuvent loger quelques accessoires. D’ailleurs, je vous le confirme TOUS les accessoires indispensables rentrent dedans. Chargeur, baume à lèvres, correcteur, porte-cartes, et même ma crème pour les mains… le tout serré dans un joyeux fouillis.