Les sacs Jump From Papers : so fun !

Bonne nouvelle pour les amateurs et amatrices de bandes dessinées, grâce à une invention délirante de deux stylistes Taïwannaises, désormais le monde virtuel rejoint le monde réel à travers des sacs aux allures de cartoons baptisés les sacs Jump From Papers. Décalés mais so fun avec cet aspect en relief qui leur confère un look tout droit débarqué d’une BD, ces sacs font un énorme carton au Japon, aux Etats-Unis ainsi qu’en Australie depuis quelques temps déjà. Chez nous en France, ils viennent tout juste de se faire connaître auprès des fashionistas averties. Alors que les jeunes Japonaises et Américaines arborent avec aisance ce type d’accessoire atypique, les françaises hésitent encore sur la façon de l’intégrer à leur look quotidien. En tout cas, ils ne sont pas faits pour les timides car dotés de couleurs très flashy, ils en jettent plein la vue qu’il s’agisse de sacs à main, besaces, pochettes ou sacs à dos. Bref, si vous aimez qu’on vous remarque dans la rue, faites de ce sac votre meilleur allié. Il peut sembler assez limité en termes de capacité mais rassurez-vous, vous pourrez y ranger pas mal d’affaires étant donné qu’il offre plus d’espace qu’il n’en a l’air.

jump from paper

Origine des sacs Jump From Papers

La marque Jump From Papers a été lancée en 2010 par Chay Su et Rika Lin, deux célèbres designers originaires du Taïwan. Fans de mangas et de bandes dessinées depuis leur enfance, celles-ci n’ont pas hésité à se lancer dans ce pari osé visant à associer l’univers de la mode et de la bande dessinée. Malgré un début quelque peu difficile, le succès de ces sacs ne se fait pas attendre trop longtemps aussi bien dans les pays Asiatiques qu’Occidentaux. En effet, la combinaison entre un design amusant et des coloris pimpants leur offre un style inédit parfait pour avoir un look d’enfer. Et puisque les accros au shopping raffolent souvent des accessoires décalés, le sac Jump From Papers dispose de tous les critères essentiels qui font de lui le it-bag le plus original du moment. Le rendu optique de celui-ci est carrément bluffant. Bien qu’il s’agisse d’un sac en 2D, il trompe l’œil en renvoyant l’image d’un 3D. En tout cas, pour ceux qui ont du mal à y croire, il va falloir le voir et le toucher de près pour se rendre compte de son unicité. Chez nous, les adeptes ne sont pas encore nombreux néanmoins, le concept tend à se répandre progressivement même si pour le moment, il n’existe qu’un seul distributeur de cette marque.

Pourquoi il vous faut un sac Jump From Papers ?

Que ce soit sur les Podiums des Fashions Weeks ou dans les magazines étrangers, l’on ne cesse de vanter le côté exceptionnel des sacs Jump From Papers. De la besace au sac à dos, en passant par le sac porté épaule et la pochette, ils incarnent les modèles parfaits pour rester trendy à bon prix. Avec des tarifs allant de 30 euros à 100 euros selon les modèles, on peut dire que ces sacs sont à la portée de toutes les bourses. Sinon, au-delà d’une apparence 3D impressionnante, ils sont ultra-pratiques pour la vie de tous les jours et s’adaptent à toutes les situations. Les matériaux avec lesquels ils ont été élaborés sont à la fois résistants, souples et doux au toucher. Bref, pour personnaliser son look sans se ruiner, il suffit de faire son choix en fonction de ses besoins. 

merci: sacetmode