Category Archives: VINTAGE

On Sydney Streets

On Sydney Streets

Bon, si ce n’est pour le pantalon sublime (et la fraîcheur singulière de cette photo prise par Asia), on pourrait avoir du mal à dater cette photo d’Ilkin.

Ce n’est pas seulement lié à la Mercedes vintage (hello, voiture de mes rêves) qui lui donne un côté intemporel. C’est qu’Ilkin, consultante créative et collectionneuse de vintage à ses heures perdues, manie à la perfection l’art de conjuguer nouveau et ancien.

Un foulard Etro de 1991 et les bijoux de sa grand-mère turque (un cadeau du grand-père d’Ilkin) viennent doucement neutraliser l’originalité du pantalon Rodebjer et des mules imprimées Prada.
Et puis une tenue qui suscite la curiosité, je trouve toujours ça positif… Qui sait, peut-être qu’un jour, les petits-enfants d’Ilkin hériteront de ce fabuleux pantalon.

Foulard, Vintage Etro ; Chemisier, Xirena ; Pantalon, Rodebjer ; Mules, Prada ; Bijoux, Vintage


__________

Ilkin Kurt vit à Sydney et travaille comme acheteuse et consultante pour la marque EAST43. Asia Typek est notre amie photographe qui immortalise le meilleur du street style (entre autres).

Something Old, Something New

Something Old, Something New

Naura est avocate et vit à New York. Elle nourrit aussi une véritable passion pour le vintage à travers une association de petits détails que j’adore. Intriguées par son style, nous avons demandé à Naura de nous parler de sa vision du style, de l’influence de son travail sur son style vestimentaire, et bien plus encore ! Voici donc Naura !

Disco Daze

Disco Daze

En regardant cette photo, on devine un peu quel genre de femme est Akua : une personnalité franche et affirmée, amoureuse de tout ce qui vient des années 70.

Son style est une combinaison parfaite de caractère et de style personnel… quelque chose que j’aime beaucoup (comme toute l’équipe du Studio). C’est la finalité et l’inspiration derrière nos séries de street style. C’est toujours agréable et inspirant de tomber sur une femme (ou un homme) qui exprime avec tant de simplicité sa personnalité à travers sa tenue.

Oui, j’adore cette silhouette. Est-ce que je la porterais aussi bien qu’Akua ? Je ne pense pas.

Cet ensemble n’appartient qu’à elle.

Akua porte des pièces vintage.

Georgia

Georgia

Depuis que Garance est rentrée de sa tournée de dédicace, elle dégage une énergie positive de dingue. Ok, c’est peut-être lié à ses fiançailles, mais elle est aussi boostée par tous ces super lecteurs/rices qu’elle a rencontrés (peut-être vous ?!). Et parmi eux, à Londres, il y avait Georgia.

Georgia, une fille hyper authentique, intelligente et adorable, qui était de passage à New York la semaine dernière…

C’est une longue liane, une grande buveuse de thé. Une rose anglaise qui a passé quelques années de sa vie à Sydney (on a fréquenté la même université, à quelques pas mal d’années d’écart !), et a trouvé plusieurs de ses pièce vintage préférées dans le Chinatown new-yorkais. On l’adore, on adore son style donc, bien sûr, on s’est dit qu’il fallait qu’on vous parle d’elle sur le blog !

Difficile de ne pas craquer pour Georgia et son approche du style naturelle et ludique, même l’hiver, quand c’est parfois un peu moins simple de s’habiller.

Seeing Red!

Seeing Red!

Une couleur que j’ai toujours admirée sur les autres, c’est le roux, nuance tellement originale et vibrante ! Et c’est fou comme les femmes aux cheveux roux réussissent à porter cette teinte flamboyante avec un naturel désarmant. Et Parme ne fait pas exception. D’ailleurs, le côté flamboyant de sa chevelure vient souligner son manteau ombré, en se fondant dans ses nuances un peu ambrées… un effet qui n’est pas si facile à obtenir.

Mais surtout, je trouve que sa silhouette est une vraie leçon de stylisme : on associe toujours un manteau un peu voyant à des teintes plus sobres et bien sûr, du jean ! J’adore la petite touche du sac en serpent doré, toujours dans la même palette de nuances. Un jour, promis, je me laisserai tenter par le roux…

Lilli On Crosby Street

Lilli On Crosby Street

Difficile de se tromper quand on opte pour une silhouette classique à la Carolyn Bessette-Kennedy, un de mes styles préférés. Ça tombe bien, Lilli, vraie fille des années 2000, maîtrise ce code à la perfection. (Une rapide recherche sur Google vous le confirmera.)

 

Jean coupe droite, jolie blouse sans col avec de délicats boutons blancs, manteau croisé en tweed gris et une version modernisée de la ballerine plate avec ce modèle Céline. Une association qui fonctionne bien pour passer de l’automne à l’hiver, d’une journée de travail à un dîner chez Indochine (oui, une adresse déjà fréquentée par Miss Bessette !).

Une dégaine classique, c’est simple, sobre, et toujours avec le moins de couleurs possible. Moi, j’adore, même si je manque d’objectivité vu que c’est un peu mon uniforme quotidien.

Bref, je suis fan. Et vous ?

@ 2013 Contestyles