Category Archives: Veronika Heilbrunner

Veronica in Stockholm

Veronica in Stockholm

Veronika fait toujours la part belle aux sneakers pendant la fashion week.

De Stockholm à New York, son style décontracté et cool s’adapte à chaque pays !

Les Fleurs

Les Fleurs

C’est tellement compliqué d’être une femme. On veut être forte, mais quand même un peu parfois, fragile. On veut être féminine, mais aussi un peu parfois, garçon manqué. On veut porter des fleurs, mais surtout, on veut pas faire Laura Ingalls (enfin, je sais pas vous, mais moi, je veux vraiment porter des imprimés fleuris, je trouve ça d’une beauté et d’une coolité incroyable, surtout depuis que Kurt Cobain l’a fait dans les années 90, qui sont les années où j’étais une ado, ce qui n’arrange pas mon cas niveau années au compteur, mais me donne une crédibilité grunge imparable, avouez.)(Non ?)(On veut avoir de l’expérience et du bagou, mais on veut avoir vingt ans)

On veut porter des fleurs, mais faut casser la fleur, quoi.

Moi je trouve que ça représente exactement ce qui nous complique la vie dans la mode, et que j’adore à la fois, et donc voici aujourd’hui trois façons virtuoses de porter la robe à fleurs par Veronika, Vanille, et Brett.

1/ Converse, robe trop longue et manteau-jeté-en-arrière-découvrant-l’épaule aka glunge (glamour-grunge?)(je suis sûre que je n’ai pas inventé ça).

Très 90 aussi, le manteau-jeté-en-arrière-découvrant-l’épaule, fait à peu près aussi effortless que la veste sur les épaules (c’est-à-dire pas du tout) mais encore mieux pour montrer sa tenue du dessus tout en montrant sa tenue du dessous (ah, les affres de la fashion week et du streetstyle), j’ai nommé la robe à fleurs. Bon là, ça sent la fleur Valentino, au parfum très délicat et aux transparences exquises, et que celle qui a le courage, telle Veronika, de laisser traîner au sol sa robe Valentino, lève le bras bien haut, hein.

Mais on s’en fout : C’EST TROP BEAU.

2/ Nike, pantalon, douze pulls en dessous, manteau trop grand et sac sublime plus manche-qui-dépasse-du-manteau aka grunge.

J’adore cette interprétation parce que notre jeune inconnue est trop forte en jeu de couleurs. J’adore aussi parce que c’est de la fleur cassée de tous les jours et qu’on peut refaire cette tenue chez soi tranquille (ah la magie du grunge) et que c’est hyper pratique tout en restant féminin.

3/ Bottes, pochette et grand manteau, du cassage de fleurs de pro.

Tout est dans le manteau oversize de Brett, qui a la tenue florale idéale pour les filles qui ont un vrai job, par exemple (ça existe, tout le monde ne bosse pas en jogging sur son canapé comme moi à cet instant précis), ou qui ont une date mais veulent rester cool et envoyer des signaux légèrement troubles (très importants les signaux légèrement troubles). Simplicité et kiffance.

Voilà !!! Si vous êtes prêtes à casser de la fleur (pauvres fleurs, elles ne nous ont rien fait!) on vous a préparé un shopping du feu de dieu. En attendant, je vous embrasse.

Great Lengths

Great Lengths

Souvent, l’été, on est en quête de vêtements qui couvrent un minimum tout en dissipant un peu la sensation de chaleur. Ce qui en général se solde par une mini-jupe ou un short ultra-short.
?
Mais on a tendance à oublier que le long, ça peut aussi être aéré. Pensez au mouvement qu’on crée en marchant ! Et on est aussi tout à coup beaucoup plus classe, genre on a fait un effort malgré la pile de shorts en denim qui nous tendent les bras dans notre placard. C’est agréable de voir les femmes opter pour la longueur et je crois que ça va de pair avec le retour d’une silhouette un peu plus féminine que j’ai remarqué dernièrement. Le look classique de la femme au foyer des années 50 revisité avec un peu plus de modernité : moins strict et porté avec des chaussures dans lesquelles on pourrait aussi danser.

Veronika

Veronika

Ça fait super longtemps que je suis fan du style de Veronika. Vous la reconnaissez peut-être, c’est la rédactrice mode du Harper’s Bazaar Berlin.

 

Elle a vraiment le truc pour faire des mix et accessoiriser ses fringues… Je me dis qu’elle pourrait peut-être m’apprendre quelques trucs 😉
J’adore le contraste entre sa robe hyper féminine avec sa paire de Nike plutôt mastoc (vous les avez peut-être reconnues, ce sont les Riccardo Tisci pour Nike). J’ai porté pas mal de sneakers pendant cette fashion week, c’est devenu un peu le truc incontournable (bon, pour Paris, bien sûr, je n’en ai emporté que paire !).

Dès que je peux, je vous montre d’autres exemples du style de Veronika !

@ 2013 Contestyles