Category Archives: chanel

The Backpack is Back

The Backpack is Back

On a déjà pas mal parlé sacs à dos sur le site – parfois, ils nous semblent un peu juvéniles et à d’autres moments, ils sont tout simplement pratiques. Moi, j’y reviens toujours et tous les cinq ans environ, le sac à dos Chanel se réinvente.

C’est la pièce que toutes les filles autour de moi convoitent… le genre d’accessoire qu’on a tout de suite furieusement envie de dénicher sur eBay, Etsy ou n’importe quelle boutique discount !!

Et vous, vous avez le même avis sur le sac à dos ? Vous êtes aussi fan de la dernière version Chanel avec lanières chainées de couleur ??

Love Learn Live

Love Learn Live

Bonjour de Paris, où je suis en mode journée de fou, interviews et photos et signature de mon livre (Si vous êtes à Paris, venez, c’est ce soir au Bon Marché à partir de 16h30 !) et même hier la télé (vous pouvez regarder l’émission ici si vous voulez).

Est-ce que je me sens star ?

Ahah! Et bien c’est une bonne question (vaudrait mieux, vu que je me la pose à moi-même) parce qu’en fait, un petit peu. Pas dans le sens où je me comporte comme une diva (enfin je ne crois pas)(quoi, demander qu’il n’y ait que des M&Ms goût champagne et un masseur Ryan Goslinguesque dans ma loge c’est pas trop demander, non ?)(merde il y a encore des gens qui vont me prendre au sérieux et je vais encore auto-répandre des rumeurs) mais plutôt dans le sens où je me sens légèrement rodée.

Et que même que si je ne suis pas une star (j’étais en plateau avec Salma Hayek hier et je peux vous dire que ça, c’est une superstar)(sa manucure était parfaite et pas une mèche de cheveux ne dépassait !) mais je vois parfaitement bien comment tout doucement, on apprend à faire des médias son métier.

On sait être “on”, c’est à dire laisser s’exprimer la partie de nous qui est sûre d’elle, qui en fait un peu des tonnes (à la télé ou devant une caméra, c’est soit ça soit on est invisible) et qui est hyper dans l’instant, dans un espace de concentration intense sur ce qui est en train de se passer (alors que d’habitude on passe 90% de son temps à rêvasser).

Tiens par exemple, avant mes dédicaces souvent, je prends 10 minutes au calme, sans parler à personne. Parce que je sais qu’après je vais être “on” pendant deux, trois heures, et que je veux réussir à échanger un mot avec les lecteurs géniaux (et dont je vous reparlerais bientôt) qui sont venus me voir.

Est-ce que ça fait diva de s’asseoir dans un coin et de ne pas trop parler ?
C’est possible…
Mmmmmm.

On sait exactement comment poser pour une photo. On sait être à peu près détendu devant une caméra. On apprend à répondre à des interviews sans dire trop de conneries, et avec une attention renouvelée même quand on nous pose la même question pour la 135 fois. On sait ce qui nous va et ce qui ne nous va pas. On sait se positionner dans la lumière.

Ah oui, et… On travaille avec des gens de plus en plus compétents, qui nous entourent d’attentions, comme ma publiciste Marie qui me disait hier avant de passer à la télé “il vaut mieux ne pas manger à l’antenne” (c’est une émission qui se passe autour d’un repas), ou qui nous maquillent et nous rendent sublime (et nous donnent des conseils qu’on finit par utiliser
dans la vraie vie) et savent même jouer avec nos imperfections (alors qu’au début, au moindre bourrelet, on entend quasiment la styliste souffler d’agacement “comment je bosse moi avec des mensurations pareilles !”). Là on arrive et tout est à notre taille.

C’est pour ça que quand on me dit, depuis quelques temps, que je suis éclatante et si c’est du à l’amour je dis oui, bien sûr, parce que je suis sûre que ça joue…

Mais je sais aussi que c’est surtout que de plus en plus, enfin et surtout depuis la sortie de mon livre et sa promo, je vis un peu, et par moments (pas tout le temps, hein) ma vie de micro-star.

Je vois tout à fait comment ça peut monter à la tête. Oh la la !
Si on a l’ego fragile, on peut vite se prendre à ce jeu étrange.

Moi, j’essaye de rester cool, pas chiante (mais bon je suis sûre que parfois je le suis, c’est pas facile d’être 100% pas chiante, non ?)(tiens, un jour faudra qu’on parle de ce que ça signifie quand on dit d’une femme qu’elle est “chiante”)(souvent elle est juste en train d’essayer de faire son job)(minute féministe), de faire de mon mieux pour être pro, et de profiter de ce que j’apprends tous les jours.

D’apprécier les choses incroyables qu’il m’est donné de faire, d’être prise en photo par des photographes hyper talentueux (comme pour cette série sortie dans le Madame Figaro, shootée par Matthew Sprout, avec un magnifique papier de Peggy Frey) et les gens incroyables qu’il m’est donné de rencontrer (Le Consul Général de France à New York, Salma Hayek hier, Donald Trump)(un intrus s’est glissé dans la parenthèse précédente, saurez-vous le reconnaître
?) et, bref, d’accepter de grandir et d’accueillir ces opportunités avec un coeur reconnaissant.

Et de partager avec vous le plus possible, comme ce smoky eye somptueux que j’ai appris faire hier. Très, très vite.

Bisou !

Little cats in town

look manteau rose Little cats in town

  • SOFT GREY / MANTEAU
  • KOSHKA MASHKA / SWEAT
  • SIXTH JUNE / ROBE
  • SARENZA / BOOTS BATACLAN
  • CHANEL / SAC 2.55
  • WOLFORD / COLLANTS
  • ASOS / CHAUSSETTES

Un petit look de milieu de semaine. Ca caille ! Comment on fait dans ce cas ? Et bien on superpose les couches, collants épais sur jupe en maille, ou encore chaussettes sur collants ! (mais avec des têtes de chat, s’il-vous-plaît ^^) Et pour égayer un peu ce ciel franchement morose, on choisit un manteau coloré qui va donner un peu plus le smile le matin qu’un manteau tout gris !

Quant à ces boots… J’ai attendu deux mois avant de pouvoir les acheter et les mettre ! Repérées en septembre lors de la présentation de la collection Sarenza, elles et moi on s’est aimées dès le premier regard, il fallait juste que je sois un peu patiente !

Bonne fin de semaine, moi je suis en route pour Paris !

boots sarenza Little cats in town

 

 

sac chanel 255 Little cats in town

 

Winter warmer

look cuissardes Winter warmer

Un petit look à poil(s) comme je les aime ! Je n’ai rien trouvé de plus confortable et de plus chaud qu’une veste en fausse fourrure pour l’hiver. Symbole d’une ère de bourgeoisie mode plus ou moins révolue, j’adore l’allure fin 60/début 70 qu’elle donne à une silhouette. Pour jouer le jeu jusqu’au bout, cuissardes et micro robe, pour une allure de néo-Bardot. Et pour rester dans le thème de la protection animale, on va plutôt opter pour une fausse fourrure en vrai poil synthétique (ou en laine de Mongolie comme celle-ci). Bonne semaine, girls !

Long Sleeved

Long Sleeved

C’est assez rafraîchissant de voir des manches très longues alors que tout le monde les remonte… bon, bien sûr, il faut quand même pouvoir utiliser ses mains ! J’aime beaucoup comment Pernille associe sa chemise avec un col roulé et un short… super façon d’aborder l’automne !

Caroline

Le look de Caroline va m’inspirer pour la semaine : j’ai plusieurs événements auxquels je dois assister, et je me demande toujours comment être habillée, le soir.

Faut-il absolument porter une robe ? Montrer ses jambes / son décolleté / de la peau ? Être « sophistiquée » ? Pas forcément, en fait.

On peut aussi s’amuser avec les matières, comme ce beau pantalon en cuir souple qui a un chien fou, une belle veste ou des chaussures qui attirent le regard. Montrer ses poignets ou ses chevilles – et rester cool en toutes circonstances. À la française, quoi.

Allez, ce sera mon mémo pour la semaine ! Gros bisou !

@ 2013 Contestyles